"Les piliers de la terre", de Ken Follett

Publié le par Paco

les piliers de la terre1Sans doute, et cela n'engage que moi, le meilleur livre qui n'a jamais été écrit. Prenant. Un roman historique écrit en 1989,  (en français en 1990), qui restera longtemps dans vos mémoires de lecteurs! Plus de 1000 pages, ça peut faire peur, mais c'est 1000 pages de pure émotion. Je crois que c'est le bon mot! Quand un livre arrive dans le top 10 dans mes préférences, c'est que je l'ai lu avec les tripes... (A prendre au sens figuré, n'est-ce pas...)

Un mot sur l'auteur

 Ken Follett est né en 1949 à Cardiff et est d'origine galloise. Il a débuté comme journaliste, puis s'est mis à l'écriture. Son premier roman écrit en 1978, l'Arme à l'Oeil", devient déjà un best-seller. Ken Follett est un spécialiste des romans politiques et historiques. Leur qualité est exceptionnelle car l'auteur semble très bien se documenter. Les descriptions sont très détaillées, autant pour les lieux, les situations que pour les personnages. Le roman que je vais vous présenter, Les piliers de la terre, est un très bon exemple! J'ai également lu ses autres romans, et si vous voulez vivre de belles aventures, documentées à merveille, lancez-vous sans hésiter. C'est une sacrée valeur sûre... 

Mon avis:

L'histoire se situe dans l'Angleterre du XIIe siècle et parle de la construction des cathédrales, plus précisément celle du village de Kingsbridge, dirigé par le prieur Philip (un moine). L'intrigue couvre une période allant de l'année 1120 à l'année 1170. L'histoire met en scène une panoplie de personnages impressionnante, allant du hors-la-loi, aux comtes, aux chevaliers, aux moines, en passant par l'artisan en quête de travail. 

Le roman débute par les mésaventures d'une famille de bâtisseurs, soit Tom, ses enfants Martha et Alfred, et sa femme Agnès qui est enceinte. Tom est un maçon pauvre qui recherche du travail pour faire vivre sa famille. Un moment tragique, la mort, la souffrance, va déchirer cette famille déjà vers le début de l'histoire. Ce passage est épouvantable et va changer à jamais la vie de cette famille. D'ailleurs, une rencontre importante va suivre... Je n'en dis pas plus sur les circonstances, il faut le découvrir par soi-même. La recherche de travail va amener le maçon Tom et sa famille, ce qu'il en reste, vers le petit village de Kingsbridge. Ses talents de bâtisseur vont vite être remarqués et il va entreprendre, avec une puissante hargne, la chose la plus importante de sa vie, la construction de la cathédrale de Kingsbridge.

Beaucoup de paramètres vont le ralentir dans la mission de sa vie. Soit la guerre, les finances, la politique, mais surtout la jalousie de certaines personnes influentes, notamment dans le milieu religieux. Le prieur du village, Philip, va tout faire pour aider Tom le bâtisseur dans la construction de cet ouvrage. En effet, il en va du prestige et de la prospérité considérable de ce petit village. Le courage, la persévérance et la grandeur de ce moine sont pour moi les éléments magnifiques de ce roman. Les travaux conduits par Tom le bâtisseur seront également fortement perturbés par les ambitions des membres d'une famille de petite noblesse, les Hamleigh, qui veulent à tout prix être en possession du comté. Leurs méthodes vont s'avérer tout simplement dégueulasses et sans scrupule. Ils vont sans cesse retourner leur veste pour être du côté du plus fort, du plus influent, et ceci sans état d'âme! Le fils de cette famille minable, William, va semer, par jalousie et pour la gloire, la haine, la guerre et la mort. La guerre est partout dans ce roman, dont une guerre civile qui survient entre les deux héritiers du trône d'Angleterre, Stephen et Maud, si je me souviens bien... Tout le long du roman, on espère, on espère encore, puis c'est déception sur déception. Les rebondissements sont impressionnants, frustrants, car on tient énormément à ce village de Kingsbridge et on espère tellement voir un jour en son centre la plus grande cathédrale d'Angleterre. 

J'ai profondément aimé ce roman aussi pour ses personnages. Petite présentation, bien sûr:

  • Tom le bâtisseur, excellent architecte, qui rêve de construire une cathédrale. Après la mort de son épouse, et oui, c'est elle qui meurt au début de l'histoire, il va se lier à Ellen, et son fils Jack, également passionné d'architecture. 
  • Ellen, mère de Jack, elle vit dans les bois et certaines personnes imaginent que c'est une sorcière. Comme je l'ai précisé plus haut, elle s'unira à Tom le bâtisseur. 
  • Jack Jackson, fils d'Ellen, brillant architecte. Une grande histoire d'amour sera révélée entre lui et Aliena, fille du comte de Shiring. Il aura un rôle important dans l'élaboration de la cathédrale de Kingsbridge... 
  • Aliena, très belle, j'ai vu le film adapté ;-), travaille dans le commerce de la laine pour gagner sa vie (après la mort de son père). Elle se mariera deux fois, une fois avec le fils de Tom le bâtisseur, Alfred, qui sera un échec, et avec Jack.
  • Le prieur Philip, un moine dévoué, courageux et extrêmement juste, qui va beaucoup aider, par sa rigueur, à la construction de la fameuse cathédrale. 
  • William Hamleigh, personnage que nous ne pouvons que profondément détester. Il va semer le mal, la mort, partout où il passe. Vengeance et pouvoir sont ses maîtres mots! 

Il y a encore bien d'autres personnages, tous très bien décrits. Enfin, je dirais plutôt décrits à la perfection! On ne s'y perd jamais, on sait immédiatement à qui on a affaire. L'époque et l'ambiance sont également décrites d'une manière remarquable. Le côté historique de l'histoire est bien évidemment réel.  

Pour conclure, je vous conseille de vous y mettre, c'est un grand moment d'émotion et de culture aussi. Des moments durs, très durs même. La guerre fait rage, certains personnages sont odieux mais cela est compensé par une belle histoire d'amour, pour ceux qui aiment!

Je précise que ce roman a été adapté à l'écran, sous forme de série. Je l'ai vue et je vous la conseille. C'est grand! Et surtout... passablement fidèle au livre! Passablement car la fin est peut-être un peu bâclée.

Publié dans Littérature anglaise

Commenter cet article

Nadine Quinn 21/04/2014 16:21

Du même auteur le Troisième jumeau épatant très bonne intrigue. Comment deux vrais jumeaux, dotés du même code ADN, peuvent-ils être nés de parents différents, à des dates différentes ? C'est pourtant ce qui arrive à Steve, brillant étudiant en droit, et à Dennis qui purge une peine de prison à vie.
Pour s'être intéressée de trop près à cette impossibilité biologique, Jeannie Ferrami, jeune généticienne de Baltimore, va déchaîner contre elle l'Université et la presse, cependant que Steve, dont elle s'est éprise, est accusé de viol, sa victime l'ayant formellement reconnu.
Une seule hypothèse : l'existence d'un troisième jumeau. En s'orientant vers cette piste étrange, Jeannie ne se doute pas qu'elle touche à de formidables secrets, qui impliquent l'Amérique au plus haut niveau.

Pichenette 19/07/2011 12:09


J'ai bien envie de me replonger dans cette lecture après avoir visionné la série. d'accord avec toi, elle est assez fidèle , et agréable à regarder.


Paco 19/07/2011 12:13

En effet, sauf la fin qui me semble un peu fait à la va-vite. Bonne re-lecture si tu y retourne! Paco

Lilou-52 26/06/2011 20:47


A lire également la suite : un monde sans fin. J'ai adoré "Les piliers de la terre".


Paco 26/06/2011 21:33

Merci pour cette information, j'hésitais a lire la suite, peur d'être déçu...

sév 01/06/2011 17:53


Voilà un bel article sur un roman plus que passionnant ! J'ai aussi écrit un article sur mon blog sur cette merveilleuse histoire. J'ai également vu avec délice la mini-série (en DVD, comme ça je
pourrais me la remémorer !).
As-tu lu la "suite" Un Monde sans Fin ?


Paco 01/06/2011 18:07


Merci pour ton commentaire, pas facile de décrire une aussi longue et fascinante histoire... Pour répondre a ra question, je n ai pas encore lu mais ça fait partie de mes future lecture.
Cordialement. Paco


Gregory 18/05/2011 17:08


Un roman que j'ai pris le temps de déguster ne voulant pas le terminer trop rapidement. Il m'a accompagné pendant une période mémorable. Je me voyais en Tom, lors de mes balades en nature.
Ken Follet, au travers de ces personnages qui ont une épaisseur, nous plonge dans ce Moyen-âge de terreur et de violence gouverné et influencé par une église cupide. L'amour très présent dans ce
livre n'en ressort que plus beau !