"Au pied du mur", d'Elisabeth Sanxay Holding

Publié le par Paco

"Au pied du mur", d'Elisabeth Sanxay Holding

"Au pied du mur", d'Elisabeth Sanxay Holding

Edition originale, 1953 puis 1966

Editions BakerStreet, 2013
312 pages

Merci pour l'envoi de ce roman.

Je n'ai pas été marqué par cette histoire; voilà, c'est dit. Ce roman a été publié deux fois en français, en 1953 et en 1966. L'édition actuelle bénéficie d'une traduction mise à jour et complétée par des passages qui avaient disparus dans la traduction originale. Allez savoir pourquoi, je n'en sais pas plus.

Je ferai une ou deux remarques après vous avoir expliqué ce que vous allez retrouver dans cette histoire, mais sinon - et oui ça arrive! - ce roman ne m'a pas inspiré grand-chose. Une belle écriture, il faut le reconnaître, mais avec une trame qui n'est pas spécialement originale. En tous les cas, elle ne m'a pas convenu.

Nous sommes dans la période de la 2ème guerre mondiale. Lucia Holley vit dans la région de New-York, près d'un petit lac dans une contrée un peu retirée. Son mari étant loin depuis plus de trois ans dans le Pacifique pour se battre, elle se retrouve seule avec son vieux père pour s'occuper de ses deux enfants, Béatrice, 17 ans, et David, 15 ans.

Lucia, et accessoirement son père, voulant protéger Béatrice d'une mauvaise rencontre - selon eux - qu'elle vient de faire, d'un mauvais choix - un homme marié, vous imaginez.... -, un drame va se produire dans l'enceinte de la demeure familiale. Peut-être accidentellement, oui, mais un drame tout de même. Et cette fois-ci, c'est Lucia elle-même qui va faire un très mauvais choix.

L'auteur nous décrit une femme totalement dévouée à sa famille, mais une femme relativement faible, pas très influente, assez influençable plutôt, qui "laisse aller les choses comme elles viennent". Lucia n'agrippe pas la vie pour la prendre vers elle, c'est plutôt la vie qui la manipule. Mais elle dit qu'elle est heureuse... Ce n'est pas vraiment l'avis de ses jeunes enfants qui n'ont pas vraiment envie de suivre sa voie. Dur constat.

Mais voilà, cette femme très maniaque va devoir régler un problème qui est bien trop compliqué et certainement au-delà de ses capacités pour le résoudre. Mais son instinct protecteur, ce qui semble être sa principale qualité, va lui donner la force et le courage nécessaire pour surmonter et surtout régler cet enchaînement d'emmerdes. Oui d'emmerdes, c'est bien le mot approprié. Un bel exemple de ce qu'est capable d'entreprendre une personne ayant la tête coincée entre le marteau et l'enclume!

Chantage, pression psychologique, manipulation, fausses informations; Lucia va devoir faire face à une pression assez intense pour sauver l'honneur de sa famille, et surtout pour sauver la vie des membres qui la composent. Entre les pires et les moins mauvais, elle devra faire des choix ignobles, mais nécessaires. Pas vraiment un choix finalement, je le conçois... Des obligations?

L'auteur nous conduit gentiment vers une machination diabolique, d'une manière assez légère, une pente pas vraiment raide à gravir. J'attendais une petite montée en puissance qui n'est pas venue, malheureusement.

De rapports ambigus en contacts douteux et incertains, notre héroïne ne saura pas trop à quelle sauce elle va se faire manger; je pense même qu'elle est si naïve qu'elle ne remarquera finalement même pas les maintes mâchoires qui claquent autour d'elle, prêtes à l'engloutir à la moindre inattention.

Au niveau de l'intrigue, ce roman ne casse pas grand-chose; assez banal, ne sortant pas vraiment des sentiers battus. Il faut l'apprécier au niveau des personnages qui sont assez bien campés et relativement forts, - cela je le reconnais quand même! Si l'on se focalise sur les deux adolescents, on pourra apprécier leurs caractères forts et presque inquiétants à certains moments; bien vu. Intéressant également de suivre ce roman qui a été écrit il y a bien longtemps, donc fort sympathique de remarquer les différences entre l'écriture d'aujourd'hui, contemporaine, et celle de hier, comme ici dans ce roman.

Voilà, pas un style de roman qui me convient, mais par contre une écriture qui est vraiment excellente. Ah oui.. Il y a aussi une histoire d'amour qui démarre dans cette histoire. Avis aux amateurs.

Bonne lecture.

Commenter cet article