220 Volts, de Joseph Incardona

Publié le par Paco

220-voltsMon entretien avec Joseph Incardona, c'est ici

Un mot sur l'histoire

Ramon Hill est un écrivain à succès. Mais depuis plusieurs mois, rien. Panne sèche. son roman est en retard, la page reste blanche et avec sa femme, le courant ne passe plus. Margot prétend qu'un séjour en montagne, dans le chalet familial, leur ferait le plus grand bien. Le bon air, dit-on, régénère les corps fatigués et apaise les esprits anxieux. Mais l'isolement devient parfois une prison et l'autre, une menace...


Mon avis:

Joseph Incardona nous emmène dans la folie la plus effroyable. Par une écriture rythmée, rapide et soutenue, il accompagne le lecteur dans la démence et la psychose, où la jalousie ne fait pas bon vivre. C'est un récit court, agréable à lire avec un suspense ascendant qui nous laisse pantois et abasourdis. Lorsque le lecteur débute cette histoire, il ne se doute absolument pas dans quelle bourbier Jospeh Incardona l'entraînera, avec adresse et maîtrise, même avec une pointe d'humour... noire. 


L'écrivain Ramon Hill, personnage narrateur du roman, accepte de partir quelques jours en montagne avec son épouse Margot dans la maison familiale pour tenter de retrouver l'inspiration perdue et se remettre dans l'écriture de son roman. La suite, Joseph Incardona va vous la raconter à travers les propos de Ramon Hill et je vous souhaite une sympathique descente aux Enfers!

Un roman noir, très noir même, à dévorer d'une traite. Paraît-il que le crime ne paye pas? Je n'en suis pas certain...


Publié dans Littérature suisse

Commenter cet article

neve marianne 20/09/2012 14:36

Bonjour fan de votre blog je me permets de vous contacter pour vous signaler un livre que peut-être vous ne connaissez pas et que j'ai découvert un peu par hasard " les carnets d'alexandra
1907-1908" sorti récemment en collection "le livre de poche" qui est une chronique consacrée à la vie quotidienne d'une femme du début du siècle.Ce texte m'a beaucoup touché par sa sensibilité et
aussi surtout par sa sincérité .Ecrit sous la forme d'un journal intime il aborde tous les sujets sans rien cacher de sa vie intime et des sentiments qui l'agite. Je ne sais si il été écrit pour
être un jour publié et vue sa teneur j'en doute. Pourtant les éditions Fayard ont heureusement décidé de le faire et c'est un grand bien car comme beaucoup je considère que c'est un texte majeur et
presque fondateur. Voilà je voulais vous signaler cette parution c'est maintenant chose faite. Merci de nous prendre sur votre temps pour nous donnez des indications de lecture. Bon courage pour la
suite. Marianne

Paco 20/09/2012 16:54

Je prends note, merci pour votre message! Cordialement. Pascal

Isa 19/06/2011 17:46


Une belle découverte pour moi aussi que ce livre !