"Djihad à Paris", de Marc Bowman

Publié le par Paco

"Djihad à Paris", de Marc Bowman
Éditions Pierre de Taillac / 2016
446 pages

L'auteur, Marc Bowman - nom d'emprunt - est un ancien membre des forces spéciales. Selon les propos de l'éditeur, cet homme est bien impliqué dans le domaine de la sécurité, stratégique et de la lutte contre le terrorisme. 

De ce fait, j'ai une très grande attente au niveau de la crédibilité et de la réalité des faits.

Concernant l'histoire, elle est bien transmise au lecteur. Les personnages sont intéressants, captivants pour certains, tous assez "vivants". Pour le personnage principal, l'auteur aurait pu aller un peu plus loin dans l'aspect psychologique, dommage.

De plus, nous évoluons tout de même dans le milieu terroriste, antiterroriste et dans celui du renseignement. Il est évident que l'auteur est clair sur les faits, sur la partie technique et tactique. Par contre, j'ai ressenti un cruel manque de consistance et de densité.

Malgré le fait que l'auteur veuille monter en puissance tout au long de l'histoire, je n'ai ressenti aucune tension concrète. A mon sens, il lui manque un atout capital: savoir transmettre l'émotion au lecteur, la pure et dure!

Passons aux détails.

Décors désertiques, chaleur, horizon à perte de vue, un dépôt d'armes clandestin. Nous sommes en Libye auprès d'un groupe des forces spéciales françaises en mission d'observation. Un trafic d'armes lourdes semble s'opérer entre un groupe composé probablement de djihadistes et des soldats libyens. Des morts, une exécution;  les infos récoltées sur les lieux ne sont pas claires et encore moins logiques. Les armes volées prennent une direction inhabituelle.

A Paris, dans les hautes sphères stratégiques, on s'inquiète. Nous allons faire connaissance avec Aymar, agent de la DGSE, la Direction générale de la sécurité extérieure, ancien membre des forces spéciales: un homme aux méthodes qui donnent du résultat!

Aux côtés de cet agent du renseignement français, nous allons remonter une filière opaque de ventes d'armes, impliquant - directement ou indirectement - la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Arabie saoudite, le Qatar, ou encore la Syrie. Cette mission découle évidemment de ce qui se trame en Libye.

L'auteur nous dévoile déjà ses compétences en nous projetant dans une belle mission de renseignement et d'infiltration en Bavière. Technique, tactique et surtout ambiance, nous sommes en live. Nous avançons petit à petit lors de cette mission délicate qui a trait à ces ventes d'armes, vers des échelons qui nous font prendre de la hauteur pour y voir un peu plus clair. Politiquement par contre, cela est assez flou.

Nous comprenons évidemment assez rapidement que ce secteur d'activité est protégé et couvert par les pouvoirs en place et par certains États. Argent, intérêts, ce n'est pas vraiment une surprise.

L'auteur touche également le Proche-Orient. Le Qatar et l'Arabie saoudite ont un grand rôle dans cette histoire. Ces pays ont d'énormes ressources de financement. Reste à savoir ce qu'ils veulent bien financer et dans quel but... L'auteur nous donnera quelques indices assez précis et bien étayés.

Des passages sont parfois un peu difficiles à suivre, l'auteur ayant peut-être oublié par moment que nous ne sommes pas forcément tous des géopolitologues.

Néanmoins, dans l'ensemble c'est assez clair et pas mal instructif! Si on se réfère aux propos de l'auteur, en les considérant comme plausibles voire réels, cela devient assez effrayant. Imaginez juste d'anciens réseaux clandestins mis en place durant la Seconde guerre mondiale pour repousser l'union soviétique - les cellules Stay-behind -, toujours en place actuellement, chargés (à leur insu), par exemple, de gérer la logistique de trafics d'armes de guerre ou encore d'or volé à un dictateur bien connu de l'Afrique du nord, ceci pour acheter des armes, ça craint!

L'auteur, par plusieurs flash-back, nous montre comment se prépare un acte terroriste dirigé contre l'Europe, notamment en nous expliquant qui sont les "acteurs" clé, d'où viennent-ils, quels sont les moyens nécessaires - financiers, appuis, protection - et surtout comment cela est possible! Beaucoup d'enveloppes bien fournies s'échangent...

La meilleure arme pour combattre ce genre d'événement reste le renseignement. Dans ce roman, nous avons un bel aperçu concernant ce domaine. Tous les coups et tous les moyens semblent permis, jusqu'au plus haut niveau. Je dois dire que c'est ce qui m'a le plus intéressé en tournant ces pages, soit le côté "no limit" pour obtenir un maximum de renseignements. A ce niveau-là, je n'ai pas de peine à croire que tout est fidèle à la réalité. Et encore, j'imagine qu'il reste une certaine marge de manœuvre!

Ma question existentielle reste de savoir si cela est totalement réel, fidèle, juste un peu, ou peut-être quelques notions? Ou alors sommes-nous en pleine fiction? Très bonne question à laquelle il est difficile de répondre totalement.

Au final, une très bonne histoire dans laquelle évoluent des personnages bien construits. Une bonne approche, il me semble, du monde opaque du renseignement: autant au niveau de la recherche que de l'action! Manque par contre une bonne part de rythme et de tension qui m'ont laissé tout de même assez perplexe.

Bonne lecture.

Commenter cet article